Résultats

Le Groupe Ferrero a clôturé l’exercice 2013/2014 le 31 août 2014 avec un chiffre d'affaires consolidé de 8,4 milliards d'euros.

À cette date, le Groupe est composé de soixante-quatorze sociétés consolidées et vingt usines de production, dont trois actives dans le cadre des Entreprises sociales. Les produits Ferrero sont présents directement ou par l'intermédiaire de distributeurs agréés dans plus de 160 pays.

Le Groupe, dont le CEO est Giovanni Ferrero, a clôturé l'exercice avec un chiffre d'affaires consolidé de 8,412 milliards d'euros, soit 3,9 % de plus que lors de l'exercice précédent clos avec un total de 8,1 milliards d'euros.

En dépit des difficultés rencontrées sur le plan international, cette croissance résulte d'un dynamisme extraordinaire dans le développement de nouveaux marchés : les ventes de produits Ferrero ont égalé et dans certains cas même surpassé les résultats des années précédentes en Asie, en Russie, aux États-Unis, au Canada, au Brésil, au Mexique et en Turquie. Les marchés du Moyen-Orient connaissent également une phase de forte croissance.

Les résultats obtenus sur les marchés clés, que sont le Royaume-Uni, la Pologne et l'Allemagne, étaient bons, voire excellents dans certains cas, alors que ceux réalisés sur les principaux marchés d'Europe du Sud ont été relativement stables ou en légère baisse, en raison des effets de la crise économique.

En termes de produits, des performances particulièrement positives ont été enregistrées par "Kinder Joy" (connu sous le nom de "Kinder Merendero" en Italie), Kinder Bueno, Kinder Surprise et Ferrero Rocher, qui ont contribué à la croissance globale des différents marchés, avec une augmentation respective de 29%, 10%, 9% et 6% en volume. Nutella et Tic Tac ont également enregistré de bonnes performances.

Les résultats du groupe cette année, marqués par un bénéfice d'exploitation relativement stable, enregistrent une progression du résultat financier, avec un bénéfice avant impôt de 907 millions d'euros (+14,2% par rapport au dernier exercice).
Les nouveaux investissements réalisés par Ferrero au cours du dernier exercice s'élèvent à 537 millions d'euros, dont 458 millions (5,4 % du chiffre d'affaires) consacrés au renforcement des activités industrielles et de production du Groupe, principalement en Italie, en Allemagne, au Canada, en Inde, au Brésil, au Mexique et en Chine.

Le Groupe Ferrero continue de renforcer sa présence dans le secteur de la noisette afin de garantir et d’améliorer encore la qualité d'une matière première de choix, qui confère un goût unique à ses produits, notamment Nutella, Ferrero Rocher et Kinder Bueno. En effet, en juillet 2014, le Groupe a annoncé l'acquisition de 100% du groupe familial Oltan, un acteur du marché de premier plan pour la fourniture, la transformation et la vente de noisettes, avec un chiffre d'affaires annuel d'environ 500 millions de dollars. Cette acquisition renforcera l'engagement social de Ferrero en faveur de pratiques agricoles durables, un engagement déjà démontré en Turquie par le biais de son programme spécial baptisé "Ferrero Farming Values" (FFV). Le programme associe l'engagement social, mené en collaboration avec des partenaires et institutions, et le développement des pratiques agricoles utilisées par les cultivateurs locaux, avec pour résultat une augmentation conséquente de la productivité.

L'effectif moyen du Groupe en 2013/2014 était de 24 836 employés, en augmentation par rapport à l'exercice précédent (22 831 en 2012/2013). L'effectif au 31 août 2014 s'élève à 27 457 employés (24 777 le 31 août, 2013). Si l'on tient compte également des collaborateurs externes, le total s'élève à 34 236 personnes.

Actualités