L’A.N.D.E.S. (Association Nationale pour le Développement des Epiceries Solidaires) anime un réseau national de 210 magasins libre-service : des épiceries solidaires qui proposent aux plus démunis des produits de consommation courante à prix réduits.

Depuis 2007, Ferrero France soutient l’A.N.D.E.S dans son action en faveur d’une aide alimentaire de qualité, respectueuse des goûts et de la dignité des personnes.

La compagnie des gourmands

Partageant l’idée que la cuisine est un acte fondamental de générosité, de réunion et de lien social, Ferrero France et l’A.N.D.E.S. ont décidé de déployer « La Compagnie des Gourmands » : des ateliers de cuisine destinés à promouvoir des habitudes alimentaires favorables à la santé auprès des plus démunis.

Le manuel de cuisine populaire

En librairie depuis le 18 novembre 2010, le « Manuel de Cuisine populaire » s’inscrit dans le même état d’esprit. Imaginé par Guillaume Bapst, fondateur et directeur de l’A.N.D.E.S, et rédigé par Eric Roux, journaliste culinaire, le « Manuel de cuisine populaire » vient compléter la démarche globale de l’association en proposant une approche ludique, pédagogique et accessible de l’alimentation. Ferrero France a soutenu et rendu possible la publication de cet ouvrage.
Parce que cuisiner c'est avant tout donner, partager et faire plaisir !

En 2013, Ferrero accompagne l’ANDES, au travers du mécénat de compétences, dans la mise en œuvre de solutions logistiques pour approvisionner en denrées l’ensemble de son réseau national d’épiceries.
Afin de permettre à l’ANDES d’entrer dans un programme européen d’aide alimentaire – le P.E.A.D – en 2014, deux salariés de Ferrero accompagnent l’association dans la conception de son circuit de distribution au travers du mécénat de compétences. L’association doit mettre en place un schéma logistique, permettant de fournir des denrées (sec / surgelé / frais / ultra frais) à l’ensemble de son réseau d’épiceries solidaires en France.

Maël Massue-Foucart, Industrial Supply Chain Manager

Grâce à cette expérience de mécénat, nous mettons à profit nos compétences au-delà du « cadre » Ferrero. Quelque part, nous faisons de la logistique sociale. L’expérience ne fait que commencer, mais ils savent qu’ils vont pouvoir s’appuyer sur nous, cela les a rassurés. S’engager auprès d’une association comme l’ANDES, c’est une vraie ouverture : on découvre un milieu complètement différent de notre vision industrielle de la logistique. Toujours dans une logique d’optimisation des coûts, nous leur proposons plein d’idées. C’est motivant et le contact avec eux est toujours très enrichissant.

Plus d'information sur l'association www.epiceries-solidaires.org